Focus sur les écolabels

Ecolabel est le diminutif de label écologique. Les produits qui présentent des avantages environnementaux sont les seuls à bénéficier de ce label. Pour information, le fait de mériter un label résulte du respect d’un cahier des charges imposé par les organismes environnementaux. L’obtention du label n’est pas basée sur des critères statiques. Le nombre de critères varie selon la nature. Le plus important étant que le produit respecte l’environnement. Ce respect doit se ressentir tant dans son cycle de production, que dans le produit fini. L’octroi du label ne se limite pas aux denrées alimentaires. Même les produits industriels peuvent être certifiés écologiques. Le plus connu est certainement l’écolabel européen.

Les différents labels environnementaux

Le plus influent reste l’écolabel européen. Son symbole ressemble à une fleur dont les pétales représentent les pays de l’Europe. Ce label est destiné aux hébergements touristiques. Il signifie que le site, tant dans son fonctionnement, que dans sa conception, respecte la nature. Plus généralement, on distingue les labels publics et les labels privés. Ces derniers sont plus libres et moins contraignants. Leur attribution ne dépend pas du comité français d’accréditation (COFRAC). Ils peuvent être délivrés par des entreprises ou des syndicats. A contrario, les labels publics sont accrédités par le COFRAC. Les critères à remplir sont plus nombreux et moins subjectifs.

Ecolabel, quels sont ses avantages ?

Le premier avantage est le vote de confiance. Les consommateurs font de plus en plus attention aux marques. Être labellisé écologique signifie que l’entreprise pense autant à son chiffre d’affaires, qu’au bien-être collectif. Il atteste de l’attitude responsable de la société. Au-delà des considérations purement humaines, l’écolabel est l’assurance d’une bonne image et d’une bonne réputation. Donc, d’augmentation de vente. La clientèle s’élargit sensiblement. En plus les pouvoirs publics soutiennent l’action des entreprises qui ont un écolabel. D’un autre côté, les contraintes exigées pour l’obtention du label font faire des économies. L’ensemble de la production doit réduire la consommation énergétique. En plus, il s’agit de la meilleure manière de se démarquer de la concurrence. Se lancer aujourd’hui dans la production écologique n’est plus aussi avant-gardiste il y a quelques années. Cela reste néanmoins très innovant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Pourquoi faire du compostage ?

La préservation de l’environnement est au cœur des débats actuellement. Cela constitue un enjeu vital pour l’humanité. La protection de l’environnement dépend du comportement de chacun : arrêter de jeter des

Gaspillage alimentaire : quelles conséquences ?

Chaque jour, des tonnes d’aliments sont gaspillées. Les restes de nourritures finissent dans la poubelle. Les réserves réfrigérées ou non arrivent à péremption sans que le consommateur les touche. Autant